Pour la pose de vos parquets faites appel à nous !

Le parquet est un produit naturel, ayant une tradition ancestrale et une image chaleureuse. Il est durable et pur.

pose de parquets - Decorette technical

Si vous optez pour un parquet massif (différentes planches ou blocs en un seul morceau de bois, posés un par un selon un motif sur un sous-plancher), vous avez le choix entre du chêne, du hêtre et du merbau.

Decorette propose également du parquet multicouche ou stratifié, avec une couche supérieure en bois massif et une sous-couche en multiplex ou en peuplier/bouleau. Ces revêtement de qualité ont la classe s’un parquet massif, mais ils sont plus abordables et de plus très faciles à placer.

Le parquet synthétique ou en PVC est une élégante imitation du bois, facile à entretenir et très résistant. Ce matériau ne se déforme et ne se décolore pas, il est donc idéal pour les magasins ou le secteur horeca. Si nécessaire, des lames individuelles de parquet peuvent être facilement remplacées.

Decorette répare et restaure également les parquets existants.

Marques: Tarkett, Bonafloor, Quickstep, Pergo et Witek.

Le parquet : types, poses et prix

Le parquet est considéré par de nombreux usagers comme le nec plus ultra du revêtement pour le sol. Ce matériau est très esthétique et ses finitions sont variées. Mais l’univers du parquet peut devenir très complexe quand on doit en choisir un et le poser au meilleur prix. Cet article sert de guide pour la pose de parquet au meilleur prix.

Les différents types de parquet

On recense plusieurs types de parquets, qui ne sont pas tous adaptés aux mêmes pièces et aux mêmes types de maisons. Pour faire le bon choix, vous devez connaître leurs principales caractéristiques.

L’un des modèles les plus courants est le parquet bois massif, fabriqué presque toujours de façon artisanale. Il est composé à 100% d’une essence de bois et se démarque des autres types de parquets par sa robustesse. On estime en effet qu’un bon parquet de ce type peut durer jusqu’à 90 ans. C’est un bois qui résiste à l’humidité et aux intempéries, à condition qu’on le pose correctement. La plupart du temps donc, vous devez faire appel à un professionnel pour en placer chez vous. Le parquet bois massif est compatible avec les sols chauffants ou rafraîchissants, tant que l’épaisseur du sol ne dépasse pas 14 mm d’épaisseur.
Le deuxième type de parquet disponible est le parquet semi-massif. Il ne comprend que 2 couches de bois : le parement et le support contrecollé (fait de bouleau). Il est moins cher que le parquet massif et peut durer 70-75 ans. Ce parquet est très stable, mais reste difficile à rénover. Lorsqu’il a pratiquement atteint sa durée de vie, il faut généralement le remplacer. On trouve des essences de parquet teck semi-massif particulièrement robustes dans les enseignes spécialisées.

L’autre parquet recommandé aux usagers est le parquet contrecollé. Il est fabriqué en usine et se compose de 3 couches de bois : la couche de parement, le contrecollé, et la couche de contre-balancement. C’est un parquet peu cher, qui dure jusqu’à 50 ans lorsqu’on l’entretient correctement. On peut en trouver de nombreuses variantes, dans du bois indigène ou exotique. Par exemple, on trouve du parquet bambou en contrecollé, ainsi que d’autres variantes de bois exotique dans les magasins spécialisés. C’est aussi le parquet au rendu esthétique le plus agréable. En effet, on peut le poncer, le colorer et le vernir à volonté.

Un autre type de parquet  courant est le parquet stratifié. Il ne s’agit pas d’un parquet à proprement parler, mais d’un ensemble composé d’une couche de décor de l’essence de bois sélectionnée, d’un support hydrofuge ou aggloméré et d’une couche de contrebalancement pour assurer un sol stable. Cependant, le parquet stratifié aggloméré est peu durable et doit être changé dès qu’il est usé. C’est donc le moins cher, mais aussi le moins durable de tous les parquets.

Ce qu’il faut prendre en compte avant de poser du parquet 

En optant pour chacun de ces parquets, vous faites un choix qui aura une incidence directe sur le type de pose. Certains parquets peuvent être posés de différentes façons. D’autres n’admettent que 2 types de pose tout au plus. Revisitons chacune de ces options.
Le parquet massif peut être posé en lambourdes, cloué ou collé en sol plein ou via un isolant. Le meilleur isolant pour le parquet en chêne massif par exemple est l’ISO dB. On peut aussi utiliser la technique de la pose parquet flottant, en plaçant le parquet sur une sous couche parquet ou un autre revêtement qui crée donc une séparation avec le sol.

Pour le parquet semi-massif, la pose clouée, collée ou flottante est à privilégier. En revanche, vous ne pouvez pas poser de lambourdes quand il faut utiliser ce type de parquet. En effet, le parquet semi-massif est moins solide et moins résistant que le parquet massif et ne s’accommode pas de ce type de pose. Cependant, il faut veiller à l’épaisseur du parement qui détermine la durée de vie du parquet. Les modèles disponibles dans de nombreuses enseignes ne sont pas très épaisses, ce qui rend le parquet fragile et vous force à le remplacer prématurément.

Pour poser du parquet contrecollé, vous pouvez utiliser une sous-couche de type ISO dB pour la pose flottante, ou une pose collée en plein sur le sol. Il est tout aussi possible de le coller. En général, le prix d’une pose en contrecollé n’est pas très élevé. Si l’essence de bois est de qualité, la pose parquet flottant peut même se faire rapidement.

Enfin, pour poser du parquet en revêtement stratifié ne s’effectue que de 2 façons : avec une colle ou avec une sous-couche flottante. Même un bricoleur amateur parviendra souvent à poser les lames de parquet stratifié, pour peu qu’il possède des instructions relatives à la pose. Dans certains cas, les lames de parquet sont clipsables. La pose s’effectue donc rapidement, et le rendu final peut être de très bonne qualité.

Prix de la pose de parquet : les points à retenir

Si donc vous voulez poser du parquet, prenez en compte ces exigences en termes de qualité du matériau, et du type de pose. Mais ce n’est pas tout. L’essence de bois considérée impacte directement sur le prix. En fait, un parquet en chêne est moins cher qu’un parquet en chêne massif. Et les bois exotiques comme le bambou ou le merbau coûtent en moyenne 70-80 euros/m². Enfin, l’ébène et le parquet teck sont considérés comme les essences les plus onéreuses.

Sachez aussi que la pose du parquet est presque toujours l’affaire de professionnels. Vous devez donc faire appel à une entreprise spécialisée comme la nôtre. Elle fournira un devis en fonction de l’essence choisie, la technique à utiliser, la taille de la pièce et des délais qui lui sont imposés. Si vous disposez d’un petit budget, nous vous conseillons du parquet stratifié acquis dans une parqueterie en ligne, qui ne vous coûtera que très peu d’argent au final. Si vous misez sur la qualité, le parquet en chêne massif posé en lambourdes par un expert en pose de parquet traditionnel fera votre bonheur.

Nos professionnels du parquet seront heureux de vous suggérer la meilleure essence et la meilleure technique de pose pour votre logement. Contactez-nous dès maintenant pour une pose de parquet qui durera plusieurs années et fera votre bonheur.

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations complémentaires.

Consultez nos autres types de sols

Sols industriels

Revêtements de sol vinyle & linoleum

Dalle de moquette